lundi 3 février 2014

Les crêpes

Je constate avec plusieurs patients que les crêpes ont un côté stressant et culpabilisateur si on fait attention à sa ligne, mais il suffit de les voir d'une autre façon.

Tout d'abord la pâte, c'est de la farine, des oeufs, du liquide. Si vous faîtes des galettes de sarrasin, comme leur nom l'indique, la farine utilisée sera celle de sarrasin (sans gluten), comme liquide, vous pourrez y mettre de l'eau, de la bière, du lait ou une boisson végétale. Si vous préférez la pâte à crêpe classique, vous mettrez de la farine de blé, des oeufs du lait et éventuellement de la bière. Le lait peut être remplacé par une boisson végétale si vous avez du mal à le digérer. Toutes les autres farines peuvent également être utilisées si vous mangez sans gluten, on trouve pleins de recettes sur le net.

Ensuite la garniture, c'est évident que si pour vous crêpe veut forcément dire nutella et que vous ne concevez pas de n'en manger qu'une ou deux, ça peut vous faire peur pour votre "régime".

Mais un repas crêpe peut tout à fait être équilibré, il suffit de le penser différemment.


Exemple
Pour les crêpes salées, au lieu du traditionnel jambon-fromage, il suffit d'ajouter des légumes préalablement cuisinés :
- fondue de poireau au curcuma
- champignons à l'ail
- épinards au chèvre
auxquels vous pouvez ajouter un peu de fromage , du jambon, des lardons, du poulet, de la viande hachée...

Et pour les crêpes sucrées, pourquoi ne pas diminuer la quantité de nutella ou la remplacer par un carré de chocolat qu'on fait fondre sur la crêpe chaude et ajouter des pommes ou des poires préalablement cuites avec de la cannelle.

Vous avez là un repas complet et équilibré, il suffit juste d'éviter de goûter toutes les garnitures alors qu'on n'a déjà plus faim (vous les testerez au repas suivant) !