jeudi 19 décembre 2013

Bûche poire-chocolat à peaufiner

J'ai choisi de partager avec vous une recette que nous avons testée en atelier aujourd'hui même si elle est encore à peaufiner. En effet, nous nous sommes toutes régalées avec cette bûche chocolat-poire malgré la présentation qui laissait à désirer. C'est un dessert ultra léger et savoureux pour une fin de repas un peu copieux. Nous avons donc décidé de faire de nouveaux essais pour l'améliorer. Vos idées sont les bienvenues !

L'histoire de la bûche : 
Je suis allée faire un tour à la ferme Dagatti la semaine dernière pour y rencontrer Valérie Cupillard. Elle y faisait une séance de dédicace et j'ai pu déguster une version destructurée de la bûche qu'elle propose dans son livre Desserts sains et gourmands. Je me suis servie de la base de génoise ultra légère au cacao qu'elle propose que j'ai choisi de fourrer à la poire pour recouvrir le tout de sa sauce au chocolat.

Ingrédients : 
- 20 g de farine de riz
- 3 oeufs
- 60 g de sucre blond
- 1 cuillère à soupe de cacao
- 3 poires
- 1 cuillère à café d'agar-agar
- 60 g de chocolat noir
- 5 cl de lait de riz

Recette :
Casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes. Battre les jaunes avec le sucre, ajouter la farine de riz et le cacao, bien mélanger. Monter les blancs en neige et les ajouter au mélange précédent. Verser sur une plaque recouverte de papier cuisson et cuire 15 minutes à 150°C.
Eplucher les poires et les couper en morceaux. Les mettre dans une casserole avec un peu d'eau et l'agar-agar. Faire chauffer jusqu'à ce que les poires soient tendres et mixer.
Sortir la génoise du four, la rouler et la laisser refroidir 10 minutes. La dérouler, étaler la préparation à la poire et rouler de nouveau. Mettre au frais pendant au moins 1h.
Faire fondre le chocolat avec le lait de riz. Mettre la bûche sur le plat de service et décorer avec le chocolat fondu.


Les problèmes que nous avons rencontrés : 
La génoise est très légère grâce à la petite quantité de farine ce qui fait qu'elle est difficile à dérouler. 
La gelée de poire était encore trop liquide au moment de l'étaler. 
Résultat, une bûche pas vraiment présentable (beaucoup plus jolie en tranches dans l'assiette)

Les pistes d'amélioration : 
Comme le gâteau proposé à la ferme Dagatti, il pourrait être intéressant de ne pas avoir à rouler la génoise pour éviter de la casser. On pourrait faire une présentation à étage qui du coup ne ferait pas très "bûche" !
La purée de poire doit commencer à prendre légèrement avant d'être étalée ou être contenue quand on l'étale.
La bûche étant très jolie quand on la coupe en tranche, on peut faire une présentation à l'assiette en versant la sauce au chocolat au dernier moment.