vendredi 22 février 2013

Quels aliments choisir : la qualité

Au cours des prochains messages, je vais vous donner quelques clés pour choisir les aliments qui vous permettront de rester en bonne santé :


Préférer la qualité à la quantité.
Il est malheureusement moins cher de consommer des plats cuisinés bas de gamme que de préparer ces mêmes plats avec des ingrédients de qualité, sans compter le temps passé. Vous avez compris pourquoi à travers les différents reportages de ces derniers jours sur l'industrie agro-alimentaire. Pour autant l'industrie agro-alimentaire n'est pas la seule responsable, nous ne sommes pas obligés d'acheter !

Si vous faites attention à votre ligne, vous éliminez certains aliments que vous adorez parce que vous "savez" qu'ils ne sont pas bons pour vous comme par exemple le fromage, les pâtisseries, la charcuterie, etc... ces aliments peuvent en effet, ne pas être les mieux placés pour garder la ligne mais ils font partie du plaisir alors pourquoi s'en priver ou les consommer sous forme allégée (où est le plaisir dans ce cas ?). Si vous privilégiez la qualité sur la quantité, vous en mangerez moins souvent et en petite quantité juste pour le plaisir, alors faites-vous vraiment plaisir et choisissez des ingrédients de qualité. Certes, ce sera plus cher mais comme vous en prendrez moins souvent, le budget mensuel ne sera pas augmenté !

Bio ou pas ?
Il est préférable de consommer des aliments de saison produits localement plutôt que du bio produit à des milliers de kilomètres.

Il y a quelques dizaines d'années, lorsqu'on voulait manger "bio", il fallait aller chercher des petits producteurs ou trouver des coopératives qui regroupaient ces producteurs. Grâce ou à cause de toutes les émissions sur la malbouffe, le bio est devenu à la mode, il s'est démocratisé et par la même est devenu plus accessible. Un produit industriel, bio ou non passe par plusieurs étapes pour arriver du producteur au consommateur. Qui dit plus d'étapes, dit normalement plus de coût puisque chaque intermédiaire doit être rémunéré. Or on se rend compte que ce n'est pas forcément le cas, ce qui veut dire que la qualité du produit est moins bonne ou qu'il y a des personnes exploitées dans la chaîne, ou que ces produits viennent de très loin, là où la main d'oeuvre est très peu chère. La qualité nutritionnelle est donc moins bonne. Si on augmente les intermédiaires, on augmente également les risques de fraudes.

Par ailleurs, bio ne veut pas forcément dire nutritionnellement correct. Des chips bio sont toujours des produits très gras. Des bonbons bio restent des produits sucrés. Les biscuits bio sont également produit avec de l'huile de palme qui reste une graisse saturée dont il ne faut pas abuser même si elle est produite intelligemment sans déforestation massive.
Des carottes râpées bio perdront également leur vitamines et surtout coûtent 5 à 7 fois plus cher que la même quantité de carotte que vous râpez vous-même (si elle est bio, vous pouvez même vous passer de l'éplucher !).

En conclusion, privilégiez la qualité en vous servant directement auprès de producteurs locaux. Cela vous permet de discuter avec eux pour en savoir plus sur leurs techniques de production. Si vous n'avez pas le temps d'aller vers eux, ils peuvent venir chez vous sous forme de paniers livrés chaque semaine.

A bientôt.