mercredi 13 février 2013

Equilibrer son alimentation étape 2 : Retrouver les sensations.

Cette 2ème étape va vous permettre d'analyser votre façon de vous alimenter et de répondre à la question : POURQUOI JE MANGE ?

Si vous avez suivi l'étape 1, vous avez maintenant un tableau contenant de nombreuses informations. A ce niveau, vous avez déjà pris conscience d'un certain nombre de choses qui vont vous permettre de répondre à quelques questions.

- Est-ce la faim qui vous pousse à manger ?
- Est-ce que vous mangez souvent par ennui, stress ou suite à une émotion (colère, tristesse, peur...) ?


Le corps a des besoins spécifiques chez chacun d'entre nous en fonction de notre sexe, âge, activité physique, etc... Quand il lui manque quelque chose, il va envoyer un signal de faim qui va nous faire comprendre qu'il faut qu'on s'alimente.
De la même façon, lorsqu'il a eu tout ce qui lui est nécessaire, il envoie un signal de satiété (il arrive chez certains obèses que ce signal n'existe plus).

Malheureusement, l'éducation vient très tôt perturber ces signaux avec des petites phrases du genre "finis ton assiette, il y a des petits enfants qui n'ont pas ta chance et meurent de faim" (pensez-vous réellement que si on finit notre assiette, les enfants arrêteront de mourir de faim ?) ou  à l'inverse, "tu ne vas pas encore te resservir, ça va te faire grossir", etc...
On perd donc rapidement ses repaires et on finit par s'alimenter en fonction de normes. Si on suit à la lettre ces "normes", on perd toute notion de plaisir.


Le but de cette 2ème étape est donc d'essayer de se réconcilier avec son corps et ses sensations.

Si vous avez constaté, au cours de cette semaine d'observation, que c'est la faim qui vous pousse à manger, vérifier que c'est également la satiété qui vous fait arrêter. Pour cela, il est important de manger lentement et de se poser la question après chaque bouchée : "ai-je encore faim pour la suivante ?"

Si par contre, vous avez constaté que l'ennui, les émotions ou encore l'envie vous font manger, il peut-être intéressant d'apprendre à gérer ces émotions ou de comprendre comment les calmer sans pour autant se jeter sur la tablette de chocolat ou le saucisson.
Une aide peut vous être apportée par des thérapeutes vous permettant de travailler notamment sur des techniques de la gestion du stress. Un psychothérapeute peut également vous aider à évacuer des problèmes plus "lourds".


Lors de la prochaine semaine, vous allez vous attacher à observer vos sensations de faim et de satiété et noter lorsque vous réussissez à manger en les écoutant. Si vous sentez une émotion, une envie ou autre vous envahir, interrogez-vous sur celle-ci pour essayer de la comprendre et si vous avez besoin de manger quelque chose pour la calmer, faites le en prenant le temps et sans culpabiliser.

Bonne semaine.