mercredi 28 mars 2012

La goutte d'eau...

Ceux qui me connaissent savent que je n'ai pas pour habitude de m'énerver mais trop, c'est trop.
Je viens de tomber pour la 2ème fois sur  l'émission de France 5 "c'est notre affaire" dont le sujet était l'alimentation.
La première concernait les produits laitiers, on y entendait comme d'habitude qu'il fallait consommer au moins 3 produits laitiers par jour pour avoir sa "dose" de calcium. Je peux entendre ce point de vue même si dans ma pratique, je n'ai pas pour habitude d'imposer tel ou tel aliment et que l'on peut trouver du calcium ailleurs que dans ces produits. Ce qui me dérange, c'est qu'il est véhiculé par un pédiatre nutritionniste qui a des liens particuliers avec des entreprises agro-alimentaires commercialisant... des produits laitiers ! Quand il ajoute ensuite que ça ne sert à rien qu'il soit bio parce que la seule différence se situe au niveau du prix (le bio étant plus cher), je commence à bouillir (qu'en est-il des antibio qu'ont reçu les vaches et autres polluants trouvés dans leur alimentation ?).

La goutte d'eau, c'est la 2ème émission qui voulait déculpabiliser les parents qui ne donnaient pas 5 fruits et légumes par jour à leur enfant. Ce même pédiatre a affirmé qu'un verre de smoothie (fruits mixés) était équivalent à un verre de Coca simplement parce que ces 2 produits contiennent la même quantité de glucides à savoir environ 10g. Et bien là, non, je suis désolée mais je ne peux pas écouter ça sans réagir.
Si on ne raisonne qu'en terme de protéines, lipides et glucides, les menus fast-food peuvent paraître équilibrés mais l'alimentation ne se résume pas à ces macronutriments.
Si on suit son raisonnement, un morceau de pain comme ceux donnés dans les cantines contient également environ 10g de glucides, tout comme 1 cuillère à soupe de riz, on pourrait aussi remplacer ces aliments par 1 verre de coca, non ?

Par ailleurs, il affirme que les enfants qui ne consomment pas de fruits et légumes n'ont pas de carences nutritionnelles. Pourquoi peut-il affirmer cela ? "Ce sont les analyses de sang qui le montrent" dit-il. J'aimerais bien savoir ce qui justifie de faire des analyses de sang à ces enfants. Je suppose que ces analyses sont prescrites par le pédiatre parce que ces enfants sont malades, à moins que ce ne soit juste pour creuser un peu plus le trou de la sécu...

Il est évident qu'il ne faut pas culpabiliser les parents qui ne peuvent pas à faire manger 5 fruits et légumes par jour à leurs enfants et qu'il faut au contraire les aider à trouver des solutions pour que ces enfants puissent avoir une alimentation saine mais ce n'est certainement pas en leur laissant croire qu'il peuvent manger n'importe quoi sans conséquences.

Quand à la culpabilisation des parents, si on reprend l'émission précédente, qu'en est-il pour les produits laitiers ? Dans ce cas là pourquoi devrait-on affirmer qu'il faut consommer au moins 3 produits laitiers par jour ? Vous ne croyez pas qu'on culpabilise et qu'on inquiète les parents dont les enfants ne consomment pas ces 3 produits laitiers parce qu'ils n'aiment pas ou parce que ça les rend malades... c'est vrai que dans ce cas, il suffit qu'ils aillent voir... le pédiatre !